Dans le cadre de son programme d’actions dans le dialogue social territorial, le CISTE se place en tant qu’acteur et facilitateur dans le développement de projets. Notre but est de favoriser la mise en place de dispositifs visant à faire évoluer l’emploi sur le territoire de la région Nouvelle-Aquitaine.

Vous accompagner dans vos projets


L’équipe du CISTE est prête à vous apporter son expertise dans l’accompagnement au dialogue social territorial. Ces projets peuvent être de natures diverses et toucher différents secteurs professionnels et territoires.

Nos projets


La valorisation des métiers du secteur de l’aide à domicile


Depuis 2014, le CISTE apporte son expertise méthodologique pour accompagner le dialogue social territorial dans le secteur de l’aide à domicile. La création de comités d’acteurs locaux (CAL)  a permis d’impulser des actions communes sur des projets de territoire. Composés d’acteurs du secteur de l’aide à domicile, deux CAL ont été mis en place en 2015. Le premier se trouve dans les Deux-Sèvres (CAL79) et le second en Charente (CAL16). Chaque comité évolue à son rythme et selon les caractéristique de son territoire. Chaque rencontre est l’occasion de dialoguer et d’échanger sur les moyens d’actions dans le développement du territoire. Cela nous a permis de susciter l’envie d’une expérimentation du dialogue social territorial par le biais de ces projets. Les  CAL sont la représentation concrète de ces lieux de dialogue social territorial.

Comprendre et réunir des acteurs dans les Deux-Sèvres


Pour la création du CAL 79, nous avons approché une vingtaine d’acteurs du secteur de l’aide à domicile. Ces rencontres étaient avant tout basées sur l’échange mais également sur l’écoute. Nous avons pu identifier les logiques et les besoins propres à ce secteur.

Une première rencontre nous a permis d’identifier la nécessité d’unifier les acteurs sur le territoire. Des besoins de formation ou de sensibilisation aux  risques professionnels ont également une place importante.

La deuxième réunion nous a permis d’auditionner les acteurs sur des thèmes tels que la formation et l’emploi. Cet échange nous a encouragés à continuer l’accompagnement afin de pérenniser cette coopération. Actuellement, nous travaillons à consolider les fondations de cette unité de territoire dans le secteur de l’aide à domicile.

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Nathalie Papin

Constats partagés et volontés communes d’agir en Charente


En 2015, le CISTE a accompagné les acteurs de l’aide à domicile dans la création du CAL 16. Cette création a été le fruit d’une coopération par l’intermédiaire de plusieurs réunions. Notre première réunion a permis d’introduire les acteurs au dialogue social territorial et de créer un échange entre les participants.

Par la suite, une deuxième réunion nous a permis de formaliser le projet par le biais d’un règlement intérieur. Ce document pose les bases de ce projet commun. Nous avons ainsi définis trois grands objectifs :

  • Développer la professionnalisation
  • Améliorer les conditions de travail et renforcer le dialogue social
  • Anticiper les mutations économiques et sociales du secteur et de son environnement

Toujours dans une logique d’accompagnement, la troisième rencontre a été l’occasion de proposer des « entretiens collectifs focalisés » afin d’identifier les freins et leviers à la valorisation des métiers. Nous avons souhaité donner la parole à ceux qui vivent l’emploi au quotidien.  Suite aux entretiens avec deux groupes de salariés, nous avons pu dégager quelques problématiques propres au secteur :

  • L’isolement des salarié(e)s.
  • La violence à laquelle les intervenant(e)s peuvent être confronté(e)s.

L’année 2016 est l’occasion de continuer notre travail et de trouver des réponses concrètes à ces problématiques. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Nathalie Papin

Egalité Professionnelle Femmes-Hommes : Initier une mission temps


Pour les partenaires sociaux membres du CISTE, en 2017, favoriser le dialogue social territorial pour améliorer l’Egalité Professionnelle Femmes-Hommes doit se concrétiser par la mise en œuvre d’actions au plus près des territoires : l’articulation des temps de vie s’impose comme la thématique qui permettra de poursuivre cet objectif.
Le présent projet a alors pour vocation d’initier une mission temps. S’intéresser aux démarches temporelles d’un territoire signifie porter attention à la vie quotidienne des habitant.e.s, des salarié.e.s, des chef.fe.s d’entreprises, des chômeur.euse.s, des étudiant.e.s, des retraité.e.s, des usager.ère.s, des militant.e.s, des élu.e.s… à leurs nouvelles contraintes personnelles et collectives, à leurs relations à l’offre de services publics, à leurs adaptations souhaitées en matière de transport, de mode de gardes, d’organisation du travail, de formes d’emploi, de temps libéré. Cela signifie aussi prendre en compte les services privés manquants pour que la maîtrise du temps soit la même pour tous. La question de l’articulation des temps de vie est au cœur des préoccupations de tous les jours et conditionne la qualité de vie au sein des territoires.

Fiche Mission temps

Pour plus d’informations, nous vous invitons à contacter Laure Tuffereau.

Un Comité d’Activités Sociales et Culturelles pour réduire les inégalités entre salariés


En 2014, dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt en faveur du développement du dialogue social territorial en Poitou-Charentes, deux projets ont été déposés par MM. Giret (CFDT) et Prouzat (UDES). Retenues, les 2 propositions évoquaient la création d’un comité d’activités sociales et culturelles régionales (CASC). Les deux porteurs de projet se sont donc associés afin de concrétiser leur projet.

Accompagnés par le CISTE et soutenus par la Région Poitou-Charentes, MM. Giret et Prouzat ont concerté ce projet de CASC avec les partenaires sociaux picto-charentais. En effet, si un diagnostic préalable prouvait l’intérêt d’une telle structure, la volonté des organisations syndicales de salariés picto-charentaises (CFDT,CGT, CFE-CGC, UNSA), de la CGPME Poitou-Charentes, et de l’UDES était indispensable.

Un comité d’acteurs locaux s’est constitué en février 2015, réunissant les partenaires précédemment cités. Après plusieurs mois de travail, l’association Buldaires a été créée en septembre 2015.

La structure offre des services commerciaux grâce à la carte Cezam, les chèques Cadhoc, les chèques Déjeuner, les chèques Vacances, etc…, mais également une offre de services en faveur du dialogue social. En effet, le comité d’acteurs locaux souhaitait être en mesure de proposer, a minima, de l’information sur des thématiques telles que la formation professionnelle, la santé au travail et prioritairement la généralisation de la mutuelle. Pour obtenir plus d’informations, nous vous invitons à contacter Laure Tuffereau.

L’organisation de colloque « Le Dialogue Social Territorial dans la grande région »


Outre nos actions sur le territoire, la sensibilisation au Dialogue Social Territorial nous tient particulièrement à cœur. Dans l’optique de la nouvelle région, nous posons la question du dialogue social territorial dans ce nouveau territoire. Les actions réalisées en Poitou-Charentes depuis 2000 dénotent d’un climat favorable à cet engagement. La vivacité des structures existantes dénote de ce contexte (Maisons De l’Emploi, Comité de Bassin d’Emploi…). Cependant, la région Nouvelle-Aquitaine pose un ensemble de questions sur la pratique du dialogue social sur le territoire.

  • Quel sera l’avenir du dialogue social territorial dans la région Nouvelle-Aquitaine ?
  • Les expériences de dialogue social territorial existantes se verront-elles dotées des moyens pour assurer leur pérennité ?

Par ailleurs, le CISTE a souhaité à travers cette manifestation :

  • Provoquer la rencontre des acteurs socio-économiques majeurs des trois anciennes régions
  • Montrer l’intérêt du développement d’une culture du dialogue social dans les territoires
  • Réfléchir conjointement à la place que prendra le dialogue social territorial dans la nouvelle région
  • Susciter l’engagement des acteurs pour appuyer cette forme d’innovation socio-économique.

Ce colloque aura réuni près de 150 participants venus des trois anciennes régions et représentant une grande diversité de structures. Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Laure Tuffereau.

Contacts


Nathalie Papin
Nathalie Papin
Laure Tuffereau
Laure Tuffereau